Supercoupe d’Espagne : merci Neymar !

Archi dominateur du match aller de la Supercoupe d’Espagne, contre l’Atletico Madrid, le FC Barcelone a dû attendre la rentrée en jeu de Neymar pour trouver l’ouverture égalisatrice.
Avec une possession de balle de plus de 60%, le Barça a dominé de la tête et de épaules l’Atletico Madrid lors du match aller e la Supercoupe d’Espagne. Comme le savent trop bien les Blaugranas, dominer ne signifie pas gagner !

Hyper discipliné en défense, solidaire en attaque, ce sont les Madrilènes qui se montrent les plus incisifs sur contre-attaque. C’est ainsi que David Villa (12ème) ouvre de la plus belle manière qui soit le portier de son ancien club. Hormis cela, la première mi-temps est vite résumée : aucune réelle occasion catalane malgré une large possession du ballon.

Quasiment invisible en première période Lionel Messi est remplacé à la pause par Cesc Fabregas. Il faut préciser que l’Argentin souffre d’une douleur récurrente à la cuisse. Ce changement a ainsi pu insuffler un peu de jeu et de vitesse au Barça, ce qui a enfin permis d’avoir une première occasion de but (49ème). Mais il faut attendre l’heure de jeu pour que la physionomie du match change véritablement.

C’est en effet à la 60ème que Tata Martino décide de faire entrer en jeu Neymar. Six minutes plus tard, le prodige brésilien trouve le fond des filets adverses. Outre le fait qu’il s’agisse de son premier but en compétition officielle pour Neymar sous son nouveau maillot, ce but a eu pour effet de libérer les Barcelonais. Dès lors, c’est une véritable danse du scalp qui a assiégé les buts de Courtois, mais sans que le score évolue.

Au final, alors que le match retour se jouera au Camp Nou le 28 août prochain, le Barça possède l’avantage psychologique du but marqué à l’extérieur. Par contre, rien ne sera simple, en plaçant la rencontre sous le signe de la confrontation physique, l’Atletico Madrid a posé bien des problèmes aux Blaugranas. Les voilà donc avertit…

In this article

Join the Conversation